8 mois et 2 dents

Hier soir en me couchant, je me suis dit qu’il était peut-être temps, 8 mois après sa naissance, de donner quelques nouvelles de ma petite Cerise.

IMG_1867

Cerise est une super petite fille. Ses qualités sont innombrables, et je me demande parfois si je suis particulièrement peu exigeante du fait de nos difficultés à l’avoir, ou si elle est tout simplement exceptionnelle 😉

Elle est née à 1.945 kg, ce qui la plaçait au niveau du 1er percentile, très bas donc. Quand on dit que les bébés hypotrophes se rattrapent vite, je peux confirmer que ce n’est pas une légende ! En gros un bébé « normal » prend environ 30g par jour, quand ma Cerise en prenait 65 ! A 1 mois elle passait donc (enfin) la barre des 3 kg – ce fût un soulagement car c’est à partir de ce moment-là que l’on considère que l’enfant n’est plus à surveiller, qu’il n’est donc plus catégorisé comme « fragile » (même si Cerise a toujours été plus forte que les autres, cela va de soi). Puis très vite ensuite elle a rattrapé la courbe et maintenant elle est dans la catégorie « beau poupon » avec plein de petits bourrelets partout, du bonhomme Michelin sur les cuisses aux creux au-dessus des doigts, et on dirait que ses petits poignets sont des paupiettes prêtes à exploser.

Alors que je ne souhaitais pas allaiter avant sa naissance, j’ai finalement décidé de lui offrir cette chance (étant donné son petit poids et ma montée de lait qui a tardé, nous avons opté pour l’allaitement mixte). Car oui finalement j’ai estimé que je lui devais ça, qu’elle en avait besoin, et d’ailleurs nous avons constaté assez facilement qu’elle préférait largement mon lait ! J’ai donc allaité en mixte jusqu’à ses deux mois, puis mon lait a commencé à diminuer, vu qu’en mixte il faut tirer tout le temps, cela devenait compliqué, nous sommes donc passés au tout artificiel. Je regrette un peu de n’avoir pas été assez assidue et d’avoir stoppé un peu trop vite… mais bon je me dis que c’est déjà ça…

A partir de 5 kg (un peu après ses 2 mois), elle a commencé à faire des nuits complètes de 12h ou plus, ce qui n’était pas pour déplaire à papa-maman. Cerise est un bébé plutôt marmotte, elle fait bien ses 16h par jour, largement !

Nous avons eu beaucoup de chance jusqu’à présent, car Cerise a échappé à la plupart des petits maux de bébés : coliques, reflux, allergies, eczéma, poussées dentaires douloureuses. En tout cas, rien dans l’extrême. On a bien eu un peu de reflux qui nous valaient des repas difficiles vers 2-3 mois, il fallait donc la manipuler avec une précaution extrême, puis nous avons observé une nette amélioration en faisant chauffer un peu le lait, et en changeant de marque de biberons (nous étions sur Mam, nous avons changé pour les Tommee Tippee Closer to Nature).

Nous avons commencé la diversification un peu avant ses 6 mois, et de ce côté-là ça se passe plutôt très bien. Elle aime tellement la cuillère que parfois elle ne veut plus de son bib, si bien qu’on doit terminer en lui donnant le lait à la cuillère… vraiment très pratique ! Le soir on épaissit les derniers 60-90 ml avec des céréales, c’est tout de même plus commode…

Cerise n’est pas particulièrement en avance sur quoi que ce soit, première dent le jour de ses 7 mois, ne se retourne (des deux côtés) parfaitement que depuis 15 jours, ne s’assoit pas encore toute seule, et ses cheveux ont un peu la flemme aussi ! Cela dit, on voit bien qu’elle a très envie de se lever et tente parfois de passer de la station semi-allongée à assise en mode « je force à fond sur mes abdos ». Avec plus ou moins de succès 😀

Mais bon, voilà, on dit que chaque enfant suit son propre rythme, alors je la laisse faire tranquillement, d’ailleurs je ne suis pas particulièrement pressée que mon bébé grandisse. Je préfèrerais même qu’elle retourne un peu dans mon ventre, par exemple le soir pour qu’on dorme toutes les deux (bon là je manque de tomber dans le mielleux…).

En revanche, elle aime bien discuter, elle nous ravit chaque jour de ses « dadada – papapa – tatata – pffrrrttt ». Elle est aussi très chatouilleuse, ce qui nous vaut de bonnes parties de rires ! Elle aime aussi pousser des cris (plus ou moins stridents), seule dans son lit, pendant qu’elle joue avec ses peluches. Elle rigole quand elle pète… Elle est aussi très TRES curieuse ! Elle touche à TOUT (gare à toi quand tu l’as sur les genoux, elle va vite la bourrique), elle a toujours la tête qui se tourne pour regarder à droite, à gauche, devant, derrière, en bas, en haut. Elle se tord même parfois comme un petit asticot pour regarder derrière elle. Puis elle réagit au moindre bruit. Pendant les repas, c’est d’ailleurs un peu compliqué parfois de capter son attention.

Puis, avec notre toutounette, ça se passe très bien. De mieux en mieux même. Elles commencent à s’intéresser l’une à l’autre. Surtout Cerise. Elle est toujours très enthousiaste quand la chienne approche. Elle tente de lui attraper les oreilles, les pattes, les babines. La chienne la renifle, lui lèche les mains, et est surtout très intéressée par les petits pots et les couches pleines ‘-_- . Une belle complicité qui ne demande qu’à grandir.

Image1

En résumé, Cerise mange bien, Cerise dort bien, ce qui nous fait un bébé vraiment très souriant, elle a toujours la banane, même face aux inconnus (la plupart du temps), c’est un vrai petit rayon de soleil ! Pourvu que ça dure 😉

Par défaut

La Baby Shower

Pour ce premier article, j’ai voulu parler d’un sujet d’avant naissance. A savoir, la Baby Shower. Si ce concept reste encore nouveau en France, on voit de plus de plus fleurir ces petites fêtes « entre nanas », mamans ou pas, afin de célébrer l’arrivée future d’un enfant.

Que l’on soit Pour ou Contre, superstitieux ou non, nous ne pouvons nier l’aspect pratique de cet évènement. En effet, je vous parlerai plus tard de la liste de naissance, mais en gros, cela permet de recevoir un certain nombre de cadeaux, et ce avant que bébé n’arrive.

Bien pratique afin de peaufiner les derniers détails de la préparation du trousseau.

Outre l’aspect pratique, c’est souvent un moment convivial où une amie proche convie d’autres amies proches (la famille est la bienvenue évidemment) afin qu’elles organisent pour la future maman une après-midi goinfrage !

Au menu : cupcakes (ne pas oublier d’inviter la cop’ fortiche en pâtisserie), bonbecs, milkshakes, déco rose ou bleue (tellement cliché !), et récits d’accouchements par les « déjà-maman ». Si les conversations orientées marmaille vous donnent des boutons : fuyez ! Sinon, courez apprécier ce moment avec des personnes que vous connaissez ou non.

Note pour les hommes : si vous n’êtes cordialement pas conviés aux Baby Showers, ce n’est pas parce que nous pensons que les conversations gnian-gnian de fifilles vous ennuieront. Au contraire. Les conversations de nanas autour de la grossesse, de l’accouchement, ou de leurs enfants peuvent être trash. Très trash. Nous préférons vous épargner cela !

Après avoir participé à quelques Baby Showers, voici quelques conseils que je peux vous donner si vous devez organiser un tel évènement :

  • Avant tout, assurez-vous avec la future maman qu’elle n’a rien contre.
  • Ensuite, établissez avec elle la liste des invitées (sauf si vous êtes suffisamment proche pour connaître l’ensemble de ses amies chères et sa famille).
  • Grâce aux nouvelles technologies, créez un groupe de conversation (Facebook ou Whatsapp par exemple) afin que chacune puisse participer à l’organisation. Plus tard, il pourra également vous servir pour partager les photos de la journée.
  • Déterminez qui fera quoi : afin de ne pas vous retrouver avec 200 cupcakes mais pas de boissons ou de gâteau de couches !
  • Le gâteau de couches, parlons-en ! Il existe quelques incontournables d’une Baby Shower que je listerai plus bas.
  • Faites garder vos enfants. C’est plus pratique pour adopter sans modération un langage châtier qui convient aux sujets de filles.
  • Avec la complicité du futur papa, faites sortir la future maman quelques heures avant l’évènement, afin que vous puissiez préparer la déco (oui, en général, la Baby Shower a lieu au domicile des futurs parents).
  • Essayez d’arriver toutes en même temps afin que chacune puisse participer à la déco.
  • Si vous le souhaitez, vous pouvez organiser des activités autour de la future maman et des enfants (quelques exemples plus bas).

 

Alors justement, quels sont les incontournables d’une Baby Shower digne de ce nom ?

  • Un gâteau de couches ! C’est un genre de pièce montée réalisée avec des couches roulées et des petits cadeaux et rubans tout autour ou cachés dedans. Si vous êtes artiste et bricolo, vous pouvez le confectionner vous-même (plus personnel), sinon, vous pouvez en acheter tout faits.

Exemple : img_1639 (Copyright Jessica S.)

  • Des cupcakes. Pareil, si vous êtes artiste et pâtissière, vous pouvez les confectionner vous-même. Sinon de nombreuses boutiques très sympa en vendent à tous les prix !
  • De la déco girly : ballons, gobelets, pailles, banderoles, boîtes à dragées (pour mettre des dragées ou autre chose en fonction des goûts)…

NB : Afin de ne pas vous retrouver bête au moment de préparer la pièce, prenez avec vous ciseaux, scotch, ficelle, Patafix, hélium, bref tout ce qui pourra servir pour mettre en place votre fameuse déco.

  • Des friandises en tous genres, et pas forcément que sucrées (attention au diabète gestationnel !).
  • Des cadeaux. Si vous connaissez parfaitement les goûts et les besoins de la future maman, vous pouvez acheter un cadeau de votre propre chef. Sinon, prenez sur la liste de naissance, par pitié.

 

En termes de jeux, il en existe de tous genres, mais qui demandent souvent un peu de préparation. Autant donc y penser avant !

Les classiques :

  • LE BLIND POT : Apporter des petits pots aux goûts assez simples (1 ou 2 ingrédients max), ôter l’étiquette et la remplacer par un numéro (vous aurez au préalable pris le soin de noter à part quel aliment correspond à quel numéro). Chaque participante devra goûter et noter dans son coin les goûts qu’elle pense avoir trouvés.
  • LE TOUR DE BIDE : Apporter une pelote de ficelle ou de laine. Chaque participante devra couper un morceau de fil de la longueur estimée du tour de taille de la future maman. Jeu réservé aux futures mamans pas trop complexées !
  • LE BEBE QUIZ : Préparer des questions autour de la grossesse, de l’accouchement, des bébés, des enfants… Seule la future maman devra répondre.

Les défis :

  • LA MANOEUVRE SECOURISTE : L’une des participantes jouera le rôle de l’enfant blessé. La future maman devra alors effectuer les manoeuvres de premier soin avec ce qu’elle a sous la main (l’occasion aussi pour elle de s’assurer qu’elle est équipée et n’a rien oublié dans sa trousse à pharmacie !) : donner sa tétine à bébé, faire un bisou, désinfecter, mettre un pansement rigolo, donner des granules d’arnica, prendre la température…
  • LE TIME’S UP VERSION BABY SHO : Remix du célèbre jeu avec des notions relatives à la maternité.
  • LE BABY ART : Sculpter le futur bébé en pâte à modeler.
  • LA COUCHE CONTRE LA MONTRE : Prévoir des couches et un poupon (pour la version complète, du coton et du liniment). La future maman devra changer la couche le plus rapidement possible. Pour corser l’affaire, lui bander les yeux ou lui mettre des gants de cuisine. Possible de faire participer l’ensemble des invitées mais attention aux déjà mamans qui sont avantagées ! Ou alors, prévoyez des équipes équitables 😉

Avec de gros moyens :

  • LE BODY PAINTING : Apporter des bodies blancs – autant que de participantes en incluant la future maman (variante avec des bavoirs), de la peinture pour textiles et des pinceaux. Chacune créer une œuvre d’art sur body pour le futur petit. Idéalement, prévoir des bodies de taille différente pour que bébé puisse les porter tous.

Enfin, n’oubliez pas de prendre des photos des préparatifs et de la journée. La future maman sera ravie de ce remémorer cet agréable moment en bonne compagnie. Et à mettre dans l’album du petit !

Si vous avez d’autres suggestions, n’hésitez pas à m’en faire part afin que je complète cet article.

Par défaut

Bienvenue !

welcome

Bienvenue sur le blog de Tomate & Cerise.

 

Ici nous parlons de sujets divers et variés, qui paraitront banals pour certain(e)s, mais qui, je l’espère, en réconforteront et en divertiront d’autres.

En tant que jeune maman, quel que soit notre vécu avant l’arrivée de bébé, nous nous posons un milliard de questions. Nous recevons des tonnes de conseils plus ou moins bienveillants, mais surtout, nous entendons tout et son contraire.

Aujourd’hui je vais essayer de faire la part des choses en vous rapportant les faits tels que je les vis et les analyse (avec, souvent, l’aide de Papouné).

Avant tout, n’oublions pas que nous faisons de notre mieux et que la recette miracle n’existe pas (ce que nous avons tendance à oublier à l’arrivée de notre petit, tant on se met la pression).

Un blog à prendre ou à laisser.

Par défaut